Un projet en sommeil, 1995-2009

À partir du milieu des années 1990, les données d’origines documentaires furent moins sollicitées dans les recherches visant à reconstruire le climat. La fin du projet de la FES brisa l’élan qui était apparu au début des années 1990. Le projet Euro-Climhist s’est poursuivi au second plan et uniquement à l’aide de crédits résiduels et de fonds propres modestes, en particulier pour l’intégration de données médiévales et modernes réunies par le couple Werner et Gabriela Schwarz-Zanetti dans le cadre de leurs dissertations. Malgré ces difficultés, le réseau de recherche qui s’était constitué dans le cadre du projet de la FES perdura. La poursuite de ces recherches déboucha sur l’élaboration d’un numéro spécial sur la climat européen au XVIème siècle (tardif) et son importance pour l’histoire économique et culturelle (Pfister, Brázdil, Glaser 1999). Urs Dietrich-Felber (2008) et Max Burri conçurent la base de données Euro-Climhist à partir de 2000 sur la base de Microsoft Access.