Documents d'image

Le glacier inférieur de Grindelwald avec le Mettenberg, peinture de Caspar Wolf, 1774. Source: Musée des Beaux-Arts de Berne.

Les glaciers de montagne réagissent de façon très sensible aux changements climatiques. Leurs fluctuations comptent parmi les indicateurs naturels les plus évidents des tendances au réchauffement et refroidissement, vu leur intégration des températures et précipitations en toutes saisons. Les illustrations historiques de glaciers, dessins, peintures et anciennes photographies, permettent de reconstituer les états glaciaires dans les Alpes depuis le début du 17e siècle.

Le glacier inférieur de Grindelwald dans l’Oberland bernois est certainement celui qui a fait l’objet du plus grand nombre d’études au monde. Heinz Zumbühl a reconstitué ses fluctuations à l’aide de plus de 360 documents iconographiques mis en relation avec les chroniques de la population locale et les comptes rendus des naturalistes (Zumbühl 1980 ; Zumbühl 2009).

Le glacier du Rhône à Gletsch en 1855/56, photographie. Source: Alexandre Pierre Bertrand / Association Valaisanne d’Images Anciennes.

Une des premières stéréographies due au photographe et portraitiste parisien Alexandre Pierre Bertrand (1822-?). Elle fait partie d’une première série de 110 prises de vue de Suisse, déposée en 1857 (publié avec l’autorisation du 23 février 2011 de Yves Biselx, Association Valaisanne d'Images Anciennes).