Comment interroger la base de données?

Recherche

 

Recherche par thèmes

Interrogation par thèmes: la base de données peut être interrogée par le biais d’entrées thématiques. Chaque entrée thématique contient une liste structurée de sous-catégories qui permet d’accéder aux observations et aux données contenues dans les archives naturelles et produites par les sociétés humaines. Il existe 6 principaux domaines thématiques:

  1. Données descriptives: données descriptives décrivant les conditions météorologiques (l’état du ciel, les précipitations, les températures ressenties, la direction du vent et sa force) et leurs effets sur les cultures, les biens, les êtres humains et le bétail (en particulier les épidémies et les épizooties), les risques géologiques et géomorphologiques, ainsi que d’autres phénomènes atmosphériques et extra-atmosphériques.
  2. Séries de mesures instrumentales et données climatiques sérielles: Les séries de mesures instrumentales désignent les mesures de pression de l’air au niveau du sol (pas encore enregistrées), de température de l’air (uniquement des moyennes mensuelles), des précipitations, l’indication des niveaux des cours d’eau obtenus à partir des journaux météorologiques, ainsi que la fréquence mensuelle des jours avec précipitations, chutes de neige et couverture neigeuse. les données climatiques sérielles désignent la fréquence mensuelle des événements météorologiques relevés dans les journaux météorologiques, par exemple le nombre de jours avec précipitations ou chutes de neige. Certains relevés de Météosuisse (à partir de 1864) ne peuvent pas être affichés pour raisons juridiques. Les chercheurs peuvent les obtenir sur IDAweb.

  3. Données indirectes biophysiques: désigne les données indirectes de température ou de précipitation dans l’environnement naturel ou quasi-naturel. «Bio-» désigne les processus biologiques liés au climat tel que la croissance des plantes. «Physique» désigne les processus physiques liés au climat tels que les inondations, la durée de la couverture neigeuse, les embâcles et débâcles des rivières et des lacs. En ce qui concerne les données biologiques, il s’agit d’une part des observations phénologiques concernant plantes et animaux sauvages [la phénologie rend compte de la durée des étapes caractéristiques du développement des plantes au cours de l’année, telles que la foliation, la floraison, la maturation des graines et le rythme des travaux agricoles], informations indiquées en «day-of-year» (c'est-à-dire en nombre de jours / nouvelle année) et d’autre part de données naturelles comme la largeur des cernes de croissance des arbres ainsi que leur densité.

  4. Indices de températures et de précipitations: également dénommés «Indices de températures et de précipitations Pfister», il s’agit de séries chronologiques à une échelle mensuelle ou saisonnière issues de l’analyse des données indirectes relatives aux températures et aux précipitations, comme «chaud», «froid» ou «moyen».
  5. Données économiques (liées au climat): les productions agricoles et la pêche relèvent, dans une certaine mesure, des conditions météorologiques et du climat. Les relations avec les prix des denrées alimentaires et des fourrages restent cependant à préciser.

  6. Données socio-politiques: Par données socio-politiques, il faut comprendre les conséquences socio-politiques des processus économiques relevant des conditions météorologiques et climatiques telles que les famines. Ce thème inclut également les mesures prises par les familles et les autorités, pour prévenir ou atténuer une crise de subsistance, les processions météorologiques et intercessions [les processions dirigées par les membres du clergé sont, entre autres choses, organisées pour influencer les conditions météorologiques présentes et à venir ainsi que les épidémies, les épizooties et les parasitoses animales. Les intercessions remplissent les mêmes fonctions dans l’Église protestante], ainsi que les persécutions contre les minorités telles que les Juifs ou les sorcières.

Plusieurs thèmes et/ou sous-thèmes peuvent être sélectionnés. Les sous-thèmes sont toujours inclus dans les principaux thèmes. Si aucun thème n’est sélectionné, toutes les données disponibles pour la période choisie et la localisation ou région sélectionnée sont affichées.

Combinaison de catégories: ET/OU

ET présente les observations qui concernent toutes les catégories sélectionnées, p. ex. température et précipitations.

OU présente les observations qui concernent au moins une des catégories sélectionnées.

Des séries longues peuvent être interrogées par l’intermédiaire d’une fonction spécifique.

 

Recherche par dates et périodes

Vous pouvez interroger la base de données à l’aide de thèmes de recherche dans un intervalle de temps précis entre deux dates ou uniquement pour une période donnée (mois, saison) dans l’intervalle de temps choisi. Les saisons météorologiques sont: Hiver, de Décembre de l’année précédente à Février; Printemps: de Mars à Mai; Été: de Juin à Août; Automne: de Septembre à Novembre.

Exemples

a) «tous les impacts des tempêtes» de: 01/01/1540 à: 31/12/1560, Périodes: toutes à donne tous les impacts des tempêtes documentées entre 1540 et 1560

b) «impacts des tempêtes en hiver» de: 01/01/1540 à: 31/12/1560, Périodes: hiver à donne uniquement les impacts des tempêtes lors des hivers météorologiques de 1540 à 1560

Attention: pour les requêtes de tous les événements au sein de l’intervalle de temps choisi, sélectionnez Périodes: toutes.

Si vous ne sélectionnez aucun intervalle de temps, votre recherche affichera tous les événements du ou des thèmes choisis pour la zone géographique interrogée.

Il est recommandé d’exclure les observations météorologiques quotidiennes de la sélection en raison de leur grand nombre, à moins que celles-ci ne soient explicitement demandées.

 

Recherche par lieux

Les requêtes spatiales concernant la Suisse renvoient à la structure administrative et territoriale actuelle du pays (cantons et municipalités associées). Les municipalités sont des sous-catégories des cantons. La structure administrative territoriale est celle de l’époque contemporaine. Elle change assez rapidement au gré des fusions des collectivités. Les noms historiques de plusieurs villes, intégrées dans des collectivités plus larges, ont disparu.

Pour délimiter une zone de recherche, vous pouvez sélectionner un point de référence et un rayon. Exemple: Sélectionner Zurich comme point de référence avec un rayon de 25 kilomètres affiche tous les résultats de la base de données concernant ce périmètre.

L’orthographe des noms de lieux correspond à la langue sélectionnée. Par exemple, pour réaliser une requête concernant Genève, sélectionnez «Genf» en allemand, «Genève» en français, «Ginevra» en italien.

En plus des «régions», vallées, rivières, lacs, glaciers, sommets, cols de montagne et forêts peuvent être interrogés. Les limites des régions sont mal définies et varient au cours du temps. Elles ne comprennent pas les municipalités associées. De la même façon, les vallées, rivières, lacs, glaciers, sommets, cols de montagne et forêts ne peuvent pas être interrogée par le biais des cantons.