Les informations météorologiques et climatiques dans les sources historiques

Les sources historiques textuelles et iconographiques contiennent principalement :

  • Des observations quotidiennes sur les précipitations (pluie, neige, orages, grêle, verglas) rapportées par les journaux météorologiques
  • La description d’événements météorologiques (extrêmes)
  • La description des causes et des conséquences de catastrophes naturelles
  • Les premières mesures instrumentales (baromètre, thermomètre, pluviomètre, échelle de crue)
  • Les repères de crues (plus hautes et plus basses eaux connues)
  • Des informations sur les températures issues d’indicateurs biophysiques du milieu naturel (données indirectes, telles que les anneaux de croissance des arbres ou les stades phénologiques des plantes naturelles ou cultivées) :
    • Les stades phénologiques de la végétation durant la période estivale (d’avril à septembre)
    • la couverture neigeuse, le gel de lacs et des cours d’eau ainsi que le développement extraordinaire de la végétation durant la période hivernale (d’octobre à mars).
  • Des documents iconographiques (dessins historiques, peintures et photographies anciennes) permettant de reconstruire les états anciens des fronts glaciaires